MENU
Galipeau joue les héros et élimine les champions en titre

Les partisans des Huskies de Rouyn-Noranda auront en mémoire Olivier Galipeau pendant un bon moment. Après avoir joué 4 saisons chez leur rivaux de toujours, les Foreurs de Val-d’Or, le défenseur a marqué un but avec 1:11 à faire au match avant de jouer les héros en prolongation pour propulser les Saguenéens de Chicoutimi en demi-finale avec une victoire de 4 à 3. Les Sags auront rendez-vous avec les Sea Dogs de St. John au tour suivant.

Voulant rebondir de leur contre-performance de la veille, les Sags ont démarré en force en ouvrant la marque dès la troisième minute de jeu, gracieuseté de Kelly Klima qui a déjoué Olivier Tremblay avec un bon tir des poignets. La dangereuse attaque des Huskies a su répliquer quelques minutes plus tard. Jean-Christophe Beaudin a réussi à se libérer à la gauche de Julio Billia avant d’accepter le relais d’Alexandre Fortin et de marquer grâce à un bon tir sur réception.

La troupe de Gilles Bouchard a pris les devants pour la première fois du match lorsque Mathieu Boucher, reconnu pour ses buts importants, a enfilé l’aiguille en frappant une rondelle au vol pour soulever les 2741 spectateurs rassemblés à l’aréna Iamgold.

Les Abitibiens ont pris une sérieuse option sur le match lorsque l’Allemand Manuel Wiederer a pris un lancée voilée sur l’aile gauche avant de surprendre Billia et faire 3 à 1. L’espoir est revenu avec exactement 10 minutes à faire au temps réglementaire lorsque Kelly Klima a fait dévier le relais de Nicolas Roy derrière Tremblay pour inscrire son deuxième du match. Ce même Klima a écopé d’une double mineure en fin de rencontre pour bâton élevé. Évoluant à court d’un homme pour le reste du match, les Sags ont pris une chance en retirant leur gardien pour jouer à égalité numérique.

C’est alors qu’Olivier Galipeau a complété une belle présence en zone des Huskies en inscrivant le but égalisateur avec 71 secondes à faire en sautant sur une rondelle libre. Finalement, avec quatre minutes et 22 secondes d’écoulées, ce même Galipeau a bouclé la boucle de cette série en prenant un tir des poignets du haut des cercles pour éliminer les finalistes de la Coupe Memorial.

«Résilience ! Je crois que c’est le mot juste. On s’est parlé ce matin puis de la manière dont on a rebondi lors du match #2 et #4, on savait qu’on pouvait le refaire encore. Ça s’est rendu jsuqu’au bout. En désavantage numérique pour quatre minutes, je ne pense pas qu’on nous donnait cher de notre peau. Par contre, cette équipe ne lâche jamais…», a déclaré Yanick Jean lors de son point de presse.

«Le sentiment est indescriptible. On a tellement un groupe de joueurs avec du caractère et qui se tient puis on l’a encore prouvé avec une remontée. C’est sûr que j’avais développé une petite ”haine” des Huskies avec tous mes années à Val-d’Or. Je ne cacherai que c’est satisfaisant de les éliminer et de marquer le but gagnant», a avoué Galipeau au terme du match.

Les 3 étoiles:

1- Olivier Galipeau (CHI)
2- Mathieu Boucher (R-N)
3- Nicolas Roy (CHI)

Suivez-nous sur nos différentes plate-formes pour connaître l’horaire de la troisième ronde.

plus de nouvelles
La conclusion d'une formidable aventure
Il y a 2 mois
Les Sags poussés dans les câbles
Il y a 2 mois
Ratelle fait sauter le Centre Georges-Vézina
Il y a 2 mois
Booth venge sa défaite
Il y a 2 mois
Présentation de match 5 sur écran géant au CGV
Il y a 2 mois
Les vétérans lèvent leur jeu d'un cran dans la victoire
Il y a 2 mois