Guy Carbonneau confirmé comme entraîneur des Saguenéens

févr. 07, 2011 - 19:10 UTC

Saguenay, le 07 février 2011-Les Saguenéens ont confirmé la nomination du président et Co-gestionnaire de l’équipe, Guy Carbonneau, au titre de 19e entraîneur de l’histoire de la formation Chicoutimienne.

 

M. Carbonneau a pris le soin de préciser lors d’un point de presse qu’il n’avait pas congédié son prédécesseur Richard Martel dans le but de prendre sa place derrière le banc.

« Non, ce n’était pas du tout prévu dans le processus de la décision concernant Richard Martel. Je ne figurais pas parmi les options du futur entraîneur à ce moment-là. Le dossier a évolué depuis et c’est pourquoi je suis ici ».

 

C’est en discutant avec ses associés et des candidats potentiels comme l’adjoint Marc-Étienne Hubert que M. Carbonneau et ses associés en sont venus à la décision que sa présence derrière le banc était la meilleure solution. « En bout de ligne, ça va nous donner plus de temps pour évaluer les candidatures possibles. Je ne dis pas que je serai encore derrière le banc au début de la prochaine saison, ni que je n’y serai plus. Je vais terminer la saison et les séries éliminatoires et nous évaluerons le tout par la suite. D’ici là, il peut se passer beaucoup de choses. Toutes les options demeurent sur la table », ajoute le nouvel entraîneur.

 

Guy Carbonneau écarte aussi du revers de la main les intentions que l’on lui prête à la suite de sa présence sur la patinoire et derrière le banc avec Richard Martel lors du dernier camp d’entraînement.

 

« Je voulais tout simplement m’impliquer plus dans l’équipe,  donner un coup de main à Richard et faire part de mes connaissances aux joueurs. C’est la première fois que j’avais le temps de le faire. Si c’était pour prendre sa place, je n’aurais pas attendu au mois de février pour le faire ».

 

ADJOINTS

 

Guy Carbonneau travaillera avec les adjoints déjà en place, Marc-Étienne Hubert et Marc Denis, ce dernier comme entraîneur des gardiens. À la différence que M. Denis sera derrière le banc des joueurs en compagnie de ses deux acolytes selon ses disponibilités puisqu’il respectera ses engagements pris antérieurement, notamment avec le réseau des Sports (RDS).

En ce qui concerne la direction générale de l’équipe, le directeur adjoint, Carl Bouchard demeure en poste, mais c’est Jos Canale qui sera le directeur gérant jusqu’à la fin de la présente saison.

Par ailleurs, comme les règlements de la LHJMQ le stipulent, Guy Carbonneau ne pourra cumuler les fonctions d’entraîneur et de gouverneur. Il devra donc démissionner, et c’est le vice-président hockey Marc Desforges qui prendra la relève au bureau des Gouverneurs du circuit Gilles Courteau.

 

Finalement, M. Carbonneau souligne qu’il n’a pas pris la relève de Richard Martel lors des trois parties de la semaine dernière pour deux raisons.

« D’abord, j’avais des engagements personnels notamment avec ma famille à Dallas depuis longtemps. De plus, je ne pouvais prendre de décision sans discuter avec ma conjointe Line. Et, je ne crois pas que ça aurait été respectueux envers Richard Martel de prendre sa place trop rapidement, sans prendre le temps de laisser tomber la poussière », de conclure Guy Carbonneau.

Le nouvel entraîneur amorcera donc sa carrière derrière le banc de sa nouvelle équipe  dès mercredi alors que les Saguenéens visiteront les Foreurs de Val d’Or. La rentrée de Guy Carbonneau au centre Georges-Vézina aura lieu le 18 février face au Rocket de l’Île-du-Prince Édouard. Pour ceux que ça intéressent, Guy Carbonneau aura 51 ans le 18 mars, date de la prochaine visite des Remparts de Québec dirigés par son ex-coéquipier et ami, Patrick Roy.

 

RÉSUMÉ DE CARRIÈRE

 

En plus d’être gestionnaire et président de l’équipe depuis 2000, Guy Carbonneau a également joué pour la formation chicoutimienne pendant quatre ans, entre 1976 et 1980 où il a maintenu récolté 171 buts et 264 passes pour un total de 435 points en 273 parties. Il a été un choix de 3e ronde, 44e au total du Canadien de Montréal en 1979. Sa fiche dans la LNH est de 663 points (260 buts) en 1318 parties. L’ex-numéro 21, qui a mérité le Trophée Frank J. Selke en 1988, 1989 et 1992, a aussi remporté la Coupe Stanley à trois reprises, avec le Canadien en 1986 et 1993, ainsi qu’avec les Stars de Dallas en 1999.

Comme entraîneur, Carbonneau a dirigé le Tricolore pendant près de trois saisons entre 2006 et 2009, remportant 134 matchs à la barre de la formation montréalaise. Sa plus récente présence comme entraîneur-chef remonte à l’an dernier, alors qu’il a dirigé l’équipe canadienne aux championnats du monde des moins de 18 ans.