MENU
Les Sags résilient sans leur capitaine

Les Saguenéens de Chicoutimi ont fait fît de leur difficulté à l’étranger pour soutirer une victoire importante par la marque de 5 à 2 dans le troisième match qui les opposait aux Tigres de Victoriaville. Cette victoire fait en sorte que les hommes de Yanick Jean ne sont plus qu’à une victoire d’une participation aux quarts de finale, exploit qu’ils n’ont pas réalisé depuis 2012.

Tristan Côté-Cazenave a dû se signaler tôt dans ce troisième acte lorsque les officiels ont appelé un tir de pénalité à Kevin Klima. S’amenant par le centre, le #34 des Sags s’est buté à la jambière droite du portier des Tigres. Cet arrêt a fouetté les locaux qui ont vu Félix Lauzon ouvrir la marque à la suite d’un bel échange avec Ivan Kosorenkov.

Les Victoriavillois ont bien failli doubler leur avance en milieu d’engagement lorsque le tir de Pascal Laberge a terminé sa course sur la barre transversale. Pire encore, sur la contre-attaque, Brendan Hamelin s’est défait de Bradley Lalonde à un contre un avant de loger la rondelle dans la partie supérieure pour créer l’égalité à 1 partout. Tout juste avant de retraiter au vestiaire, Zachary Lavigne a fait plaisir aux nombreux partisans des Sags présents au Colisée Desjardins en marquant à la suite d’une interception en zone offensive pour ainsi porter le compte à 2-1.

Les Tigres n’ont pas mis de temps avant de remettre les pendules à l’heure. Après une superbe montée de Kosorenkov, Maxime Comtois a vu le tir de ce dernier revenir devant lui. Voyant Julio Billia complètement déporté, l’attaquant de 17 ans a juste eu besoin de pousser la rondelle pour inscrire son premier des séries.

Un moment inquiétant est arrivé quelques minutes plus tard lorsqu’une mise en échec de Tristan Pomerleau a sonné les cloches de Nicolas Roy qui est tombé tête première dans la bande. Visiblement sonné, le capitaine des Sags n’est pas revenu dans la rencontre et aucun détail n’a été révélé après la rencontre. Du côté de Pomerleau, il a été chassé du match, mais heureusement pour lui, son équipe a tenu le coup pendant la supériorité numérique de cinq minutes. À l’instar de la période précédente, les Chicoutimiens ont repris les devants avant la fin, gracieuseté de Kelly Klima qui a repris un retour d’un angle difficile pour faire 3 à 2.

Suite à la blessure de Roy, les Sags ont dû évidemment jouer avec un effectif réduit. Avec seulement un but d’avance, les joueurs n’ont pas eu peur de se jeter devant les lancers et de fermer le jeu pour préserver l’avance. Le manque d’opportunisme des hommes de Louis Robitaille leur coûtera cher puisque les Sags ont marqué deux buts dans les deux dernières minutes de jeu par l’entremise d’Antoine Marcoux et de Joey Ratelle (filet désert) pour clore le débat.

«C’est incroyable de voir la détermination et le caractère de notre équipe, surtout avec seulement une roulement à trois trios et un joueur de moins en troisième période. La chimie s’est faite immédiatement pendant les Fêtes. De plus en plus, cette chimie s’est améliorée puis ce soir on l’a vraiment vu», a lancé Yanick Jean après la rencontre.

Les 3 étoiles:

1-Ivan Kosorenkov (VIC)
2- Julio Billia (CHI)
3- Kelly Klima (CHI)

Le match #4 aura lieu mercredi 29 mars 19h au Colisée Desjardins.

plus de nouvelles
La conclusion d'une formidable aventure
Il y a 2 mois
Les Sags poussés dans les câbles
Il y a 2 mois
Ratelle fait sauter le Centre Georges-Vézina
Il y a 2 mois
Booth venge sa défaite
Il y a 2 mois
Présentation de match 5 sur écran géant au CGV
Il y a 2 mois
Les vétérans lèvent leur jeu d'un cran dans la victoire
Il y a 2 mois