MENU
Sans complexe face au meneur de division

La taille du défi n’a pas effrayé les Saguenéens de Chicoutimi qui ont profité de la visite des meneurs de la division Est, les Cataractes de Shawinigan, pour freiner une séquence de trois défaites alors qu’ils l’ont emporté par la marque de 4 à 3.

Les Saguenéens ont été les premiers à s’inscrire à la marque par l’entremise d’un bel effort individuel de Dmitry Zhukenov qui a mis Justin Bernier dans sa petite poche avant de faire de même avec le gardien Mikhaïl Denisov pour inscrire son 17e filet de la campagne. Par la suite, les Chicoutimiens ont fait preuve d’opportunisme quand Olivier Galipeau a saisi une rondelle libre après une mise en jeu en zone offensive pour battre Denisov dans le haut du filet pour doubler l’avance des siens et amassé son 100e point dans la LHJMQ.

Ce but a laissé un goût amer à Claude Bouchard puisque les officiels avaient appelé un dégagement refusé sur la séquence précédente. «C’est un jeu serré qui aurait pu aller d’un bord comme de l’autre. Nous, on croyait qu’il y avait un dégagement refusé, mais, des fois, ce qu’on pense dans des moment comme ceux-là, ça ne change pas grand chose», a avoué le pilote des Cataractes au terme du match. Néanmoins, Bouchard a retrouvé le sourire rapidement grâce à son capitaine Alexis d’Aoust qui a assuré la réplique 15 secondes plus tard en reprenant le retour de lancer du défenseur Samuel Girard, qui avait au préalable échappé à Julio Billia.

Suite à quatre désavantages numériques sans conséquence pour les Cataractes, Nicholas Welsh a fait payer le manque de finition des Sags en marquant à sa sortie du banc des pénalités avec un tir haut qui a passé à la droite de Billia. Le défenseur a remis le tout à cinq contre quatre lorsque son tir sur réception a réussi à se frayer un chemin jusque dans le fond du filet, ce qui a mis les Shawiniganais au commande pour la première fois du match.

Les locaux ont joué de chance avec moins de deux minutes à faire en période médiane. Posté dans l’enclave, Antoine Marcoux a vu le tir de Julien Carignan changé de trajectoire avant de revenir sur le bout de son bâton. Profitant d’un Denisov hors position, le joueur de 20 ans a enfilé l’aiguille pour créer l’égalité à trois partout. «Ça fait du bien pour sûr. Ça donné de l’énergie aux gars puis ça les a pompé au banc», n’a pas caché le natif de Victoriaville qui inscrivait seulement son cinquième but de la rencontre.

Blanchi après 40 minutes de jeu, la R-Line, qui était de nouveau complète avec le retour de Joey Ratelle, a inscrit le but gagnant avec environ dix minutes de jeu à faire au troisième vingt. Après avoir fait avorter une sortie de zone, German Rubtsov a mystifié la défensive adverse avant d’y aller d’un magnifique «toe drag» pour marquer son huitième en quatorze rencontres avec les Sags.

Retour salutaire de Ratelle

Absent lors des cinq derniers matchs de son équipe dû à sa suspension et une gastro-entérite, Joey Ratelle a effectué son retour au jeu pour Chicoutimi. Malgré son absence sur la feuille de pointage, l’ailier gauche a amené une présence positive immédiate selon Yanick Jean

«Il amène non seulement des habiletés individuelles, mais il amène également une détermination et un jeu physique dans notre match. Il est le joueur qui amène le plus d’impact par rapport à notre jeu physique collectif. Quand Joey est dans l’alignement, tout le monde est plus physique. Il a de l’émotion et de l’énergie qui font en sorte que tout le monde s’implique plus physiquement puis ça fait une énorme différence pour nous.»

«J’avais bien hâte de revenir. Cinq matchs ratés, c’est long et je suis bien content d’être ressorti avec la victoire ce soir d’autant plus que c’en était une d’équipe et qu’on la mérite pleinement», a pour sa part déclaré le vétéran.

Les 3 étoiles:

1-Antoine Marcoux (CHI)
2-Nicholas Welsh (SHA)
3- Frédéric Allard (CHI)

Prochain match: Vendredi 3 mars 19:30 alors que les Remparts de Québec seront de passage au Centre Georges-Vézina.

plus de nouvelles
Présentation de match 5 sur écran géant au CGV
Il y a 3 heures
Les vétérans lèvent leur jeu d'un cran dans la victoire
Il y a 2 jours
Les Sea Dogs enlèvent la première bataille
Il y a 3 jours
Remplissons le Centre Georges-Vézina
Il y a 4 jours
Galipeau joue les héros et élimine les champions en titre
Il y a 6 jours
Une septième rencontre sera nécessaire
Il y a 7 jours