MENU
Une huitième consécutive qui n’est pas venue

La série de victoires des Saguenéens s’est arrêtée à sept alors que l’Armada de Blainville-Boisbriand a remporté un duel offensif au compte de 6 à 4 devant 2211 spectateurs au Centre Georges-Vézina. Malgré ce revers, ce sont deux appels des officiels qui auront laissé un goût amer à la bouche de Yanick Jean.

L’avalanche de buts a débuté après seulement cinq minutes d’écoulées au match lorsque le tir du poignet précis d’Alexander Katerinakis a laissé Julio Billia de glace. La réplique des Sags est venu quelques minutes plus tard lorsque le tir au filet de Julien Carignan a dévié sur un défenseur adverse pour se retrouver derrière Samuel Montembault. À peine remis de ce but, le cerbère de 20 ans a cédé deux minutes plus tard lorsque le tir de Nicolas Roy a réussi à le percer entre les jambières, ce qui a sonné la fin de son match.

Avant la fin de la période, Katerinakis a inscrit son deuxième de la rencontre en faisant dévier la passe d’Antoine Crête-Belzile pour faire 2 à 2. Nicolas Roy s’est de nouveau chargé de la réplique avec 1:26 à faire à l’engagement pour permettre aux Sags de retraiter au vestiaire avec une avance d’un but.

C’est alors que la controverse a fait son entrée. Posté à la pointe, Antoine Crête-Belzile a bénéficié d’un écran devant Julio Billia pour inscrire son premier but de la saison avec un tir dans le haut du filet. Cependant, il semblerait que le cerbère des Sags ait été gêné sur la séquence. Après une longue délibération, les arbitres ont décidé de ne pas aller à la reprise vidéo et ainsi accorder le but qui nivela le score à 3-3.

«Il y a encore un but qui n’est pas bon et que les arbitres ont donné. On est tout mêlée», a laissé tombé Yanick Jean après la rencontre, visiblement irrité sur la décision qui a mené au troisième but de l’Armada.

Comme pour les autres buts de l’Armada, Chicoutimi n’a pas pris trop de temps avant de reprendre les devants. German Rubtsov s’est servi d’un défenseur comme écran pour diriger un bon tir voilé qui a été partiellement bloqué par Leclerc avant de voir le disque lui échapper derrière lui. Alors que les partisans croyaient voir leur favori terminé l’engagement avec l’avance, un revirement commis par Kelly Klima a permis à TJ Melançon de s’amener seul devant Billia pour ensuite le déjouer et réduire le Centre Georges-Vézina. «Il y a un de nos trios qui ont joué comme s’ils étaient sur un lac… regardez le sommaire du match et vous saurez c’est qui», a lancé le pilote des Sags aux journalistes après la rencontre.

Rien pour revenir dans les bonnes grâces de leur entraîneur, Kevin Klima a écopé d’une pénalité pour obstruction. Cette chance en or pour l’Armada aura eu son lot de conséquences quand Alex Barré-Boulet a repris une rondelle libre pour enfiler son 23e de la saison.

Avec trois minutes à faire au match, Chicoutimi avait une chance inespérée de revenir dans la rencontre. Au finale, c’est les hommes de Joël Bouchard qui ont eu le dessus avec un but dans un filet désert de TJ Melançon. Ce but a mis Yanick Jean dans tous ses états puisque, selon lui, une pénalité d’obstruction non-appelée à l’Armada leur a permis de mettre le match hors de portée.

Les 3 étoiles:

1- Alexander Katerinakis (BLB)
2- Nicolas Roy (CHI)
3- TJ Melançon (BLB)

Prochain match: Vendredi 17 février 19:30 alors que nos Sags visiteront le Drakkar de Baie-Comeau

plus de nouvelles
Match en rose
il y a 2 semaines
Notre parodie de la publicité de Weber contre un cheval
Il y a 1 mois
Nouveauté marketing pour la prochaine saison
Il y a 1 mois
Tournoi de Golf des Saguenéens
Il y a 2 mois
Alignement 2017-2018
Il y a 2 mois
Liste des joueurs participant au camp d'entrainement des Sags
Il y a 2 mois