MENU

L’Océanic sort vainqueur d’un marathon de sept périodes

Les Sags et les Nics se sont disputé un match long, très long alors qu’ils ont joué sept périodes dont quatre de prolongation samedi dernier. Les hommes de Serge Beausoleil ont finalement réussi par l’emporter par la marque de 3-2. C’est désormais 2-0 dans cette série de premier tour.

L’entraineur-chef Yanick Jean a fait confiance à Alexis Shank pour une deuxième soirée consécutive et il n’a pas déçu, lui qui a été historiquement exceptionnel, avec 80 arrêts sur 83 tirs. De son côté, Serge Beausoleil a envoyé Colten Ellis dans la mêlée pour défendre la cage de l’Océanic et il a stoppé 53 des 55 tirs des Sags

La première période a été l’affaire des gardiens de but. Les deux formations ont usé de prudence dans les premiers instants du match avant que les Chicoutimiens se fassent prendre avec six joueurs sur la patinoire. Lors de cet avantage numérique, Rimouski a réussi à s’inscrire à la marque, gracieuseté de Dmitry Zavgorodniy qui a logé la rondelle derrière Shank à l’aide d’une manœuvre opportuniste. Mis à part quelques échauffourées et une pénalité à Morgan Nauss, les deux équipes ont réussi à éviter le banc des punitions. Colten Ellis a été parfait devant les 10 tirs auxquels il a fait face tandis que le gardien des Sags Alexis Shank a arrêté 12 des 13 tirs dirigés en sa direction. Après 20 minutes de jeu, vos Sags tiraient de l’arrière 1-0 contre Alexis Lafrenière et sa bande.

La période médiane a vu les Saguenéens inscrire leur premier but. À la suite d’une punition de D’Artagnan Joly pour bâton élevé, la recrue suisse Théo Rochette a continué sur sa bonne lancée d’hier soir alors qu’il a marqué son 3e but des séries élminatoires. Hendrix Lapierre et Artemi Kniazev ont tous deux récolté des mentions d’aide sur la séquence. Tout comme lors du premier vingt, les deux formations ont offert du jeu robuste et plusieurs disputes après le sifflet. En toute fin de période, Alexis Shank a réalisé un arrêt de grande classe alors qu’il a frustré Olivier Garneau d’un déplacement sensationnel. Le cerbère de Chicoutimi a stoppé tous les 15 tirs que Rimouski a dirigé à son endroit. Son vis-à-vis Colten Ellis a accordé un but sur 7 lancers. Après 40 minutes de jeu, c’était l’égalité 1-1 entre les Saguenéens et l’Océanic.

La troisième période n’a pas su déterminer de gagnant alors que les Sags et l’Océanic se sont échangés des buts. La période n’a pas été généreuse en action, mais l’intensité était au rendez-vous alors que plusieurs bons coups d’épaules ont été distribué. Il a fallu attendre dans les cinq dernières minutes de jeu pour voir une équipe briser l’égalité Théo Rochette, encore lui, a marqué son 2e de la joute et son 4e des séries en avantage numérique. Hendrix Lapierre et Vladislav Kotkov ont récolté des passes sur le but du Suisse. L’Océanic n’avait cependant pas dit son dernier mot. Avec une seule minute à jouer alors que Colten Ellis était au banc des siens et que Jérémy Diotte purgeait une punition au cachot, Cédric Paré a égalisé et par le fait même, il a forcé les deux équipes à poursuivre la partie en prolongation, pour un deuxième match consécutif. Shank a réalisé 7 arrêts sur 8 tirs tandis qu’Ellis a stoppé 10 des 11 lancers des Sags. Après 60 minutes de jeu, c’était l’égalité 2-2.

En première période de prolongation, aucune des deux équipes n’a pas pu marquer et se sauver avec la victoire. Alexis Shank a été parfait devant les 12 tirs lancés en sa direction tandis que son adversaire Colten Ellis a effectué 6 arrêts. Après 80 minutes de jeu, l’égalité ne voulait pas mourir, c’était 2-2.

La deuxième période a été un copié-collé de la période précédente. Les deux formations se sont échangées d’excellentes chances, mais aucune d’elles n’a pu concrétiser. Shank et Ellis ont encore été parfait sur les 14 tirs auxquels ils ont fait face chacun. Après 100 minutes de jeu, les deux formations étaient toujours nez-à-nez alors que la marque était de 2-2.

Après pas une, pas deux, mais bien trois périodes de prolongation, Chicoutimi et Rimouski n’ont toujours pas pu en finir alors que Shank a été parfait sur 15 tirs tandis qu’Ellis n’a eu qu’à arrêter 2 lancers. Après 120 minutes de jeu, ou deux matchs complets, les deux équipes étaient toujours dans l’impasse alors que la marque était de 2-2.

La quatrième période de prolongation aura finalement été la bonne pour l’Océanic de Rimouski qui marqua le but gagnant par l’entremise de D’Artagnan Joly.

 

Les trois étoiles :

1- Alexis Shank

2- Théo Rochette

3- Colten Ellis

 

La partie #3 de cette série entre vos #Sags et l’Océanic de Rimouski se poursuivra mardi prochain au Centre Georges-Vézina à 19h30.

plus de nouvelles
Plandowski échangé contre deux choix au repêchage
il y a 2 semaines
DE NOUVEAUX ENTRAÎNEURS ADJOINTS: MARC-ANDRÉ GAGNON ET XAVIER BOUCHER
Il y a 2 mois
Notre nouveau capitaine Rafaël Harvey-Pinard
Il y a 2 mois
Découvrez qui est Ethan Crossman
Il y a 2 mois
Découvrez qui est Rafaël Harvey-Pinard
Il y a 2 mois
Acquisition des Sags
Il y a 2 mois