MENU

Temple de la Renommée de la LHJMQ – Stéphane Richer parmi les intronisés

QMJHL

La Ligue de hockey junior majeur du Québec a révélé ce soir les nouveaux intronisés de son Temple de la Renommée sur les ondes du Réseau des Sports (RDS). Ces ambassadeurs ont marqué à leur façon la riche histoire de la ligue et joindront du même coup plusieurs joueurs et bâtisseurs de renom au Temple de la Renommée de la LHJMQ.

La cohorte de 2023 est composée de :

  • Dave EZARD
  • Stéphane RICHER
  • Alain VIGNEAULT

La cérémonie d’introduction aura lieu le 8 juin 2023. L’endroit de la cérémonie sera annoncé à une date ultérieure. La cohorte de cette année sera jointe par celle de 2020 composée de Simon Gamache, Clément Jodoin, Roberto Luongo, Stéphane Robidas et Ricky Vaive, puisque leur cérémonie avait été annulée en raison de la pandémie de COVID-19.

  • STÉPHANE RICHER

Un bon portrait de Stéphane Richer est de le qualifier d’athlète à la fois puissant, élégant et spectaculaire, mais doté d’une extrême humilité. Son bref mais remarquable passage dans la LHJMQ n’a laissé personne indifférent, principalement les gardiens adverses.

En seulement 124 rencontres lors de deux saisons régulières passées avec les Bisons de Granby et les Saguenéens de Chicoutimi, le joueur de centre a déjoué les cerbères 100 fois avec son retentissant lancer et ses savantes feintes. Parmi ses faits saillants chez les juniors, notons ses sept matchs de trois buts ou plus et une séquence de 27 parties d’affilées avec au moins un point.

Au total lors de son passage junior majeur, le colosse de 6’2’’ et 185 livres a amassé 196 points, auxquels on doit ajouter ses 28 points en 15 rencontres éliminatoires. En 1983-1984, le Trophée Michel-Bergeron lui a été octroyé à titre de Recrue offensive de l’année, et ce, après une saison de 39 buts et 76 points.

Après avoir remporté la médaille d’or avec l’équipe canadienne au Championnat mondial junior de 1985, où il a obtenu une récolte personnelle de sept points en sept matchs, il est échangé de Granby à Chicoutimi. Il a fini ce qui était sa dernière campagne au niveau junior avec 61 buts en 57 parties.

ARTICLE COMPLET ET STATISTIQUES : https://lhjmq.qc.ca/stephane-richer/

_

  • DAVE EZARD

À son tout premier match dans la LHJMQ, Ezard a récolté deux points, marquant notamment le premier de ses 112 buts dans le circuit – saison régulière et séries incluses. Ce record de la ligue de 112 buts à vie perdure toujours 43 ans plus tard au moment de son intronisation.

Doté d’un coup de patin exceptionnel et d’une vision du jeu au-delà de la moyenne, c’est davantage son tir souvent qualifié de «missile» (bas, précis et d’une puissance inouïe), qui a trompé une multitude de gardiens de but.

Il est devenu le seul arrière de l’histoire de la LHJMQ à avoir enchainé deux saisons consécutives de 35 buts ou plus. En 1979-1980, il a d’ailleurs battu le record du plus grand nombre de buts par un défenseur en comptant 40 fois, une marque de la LHJMQ qu’il a détenue pendant 18 ans. Lors de cette même saison, à titre de joueur de 20 ans, ses 105 points lui ont permis de terminer premier marqueur de son équipe, tout juste devant Dale Hawerchuk et Daniel Daoust.

En séries de 1980, ses 24 points en 18 joutes ont largement contribué à la conquête de la Coupe du Président de son équipe. Lors du tournoi de la Coupe Memorial qui a suivi, il a été proclamé le «Joueur par excellence», alors que les Royals de Cornwall, contre toute attente, confirmaient leur suprématie au hockey junior majeur canadien avec une victoire de 3-2 en prolongation dans la finale contre Peterborough.

Il détient et partage des dizaines de records de l’histoire des 12 saisons des Royals de Cornwall dans la LHJMQ. Parmi ceux-ci, notons ses 245 points en saison régulière et 45 additionnels en séries d’après-saison. Il a aussi égalé l’exploit de Robert Murray de cumuler six points dans un même match par un défenseur des Royals.

ARTICLE COMPLET ET STATISTIQUES : https://lhjmq.qc.ca/david-ezard/

_

  • ALAIN VIGNEAULT

Avant de devenir entraîneur de carrière au hockey, Vigneault a pratiqué ce sport comme défenseur, et ce, du hockey mineur jusqu’à la Ligue nationale de hockey. Dans la LHJMQ, entre 1977 et 1981, il a porté les couleurs des Olympiques de Hull et des Draveurs de Trois-Rivières. Joueur de caractère des plus robustes ayant écopé de 768 minutes de punition pendant son stage junior, il a aussi rempli la feuille de pointage avec sa production offensive de 47 buts et 243 points en 291 rencontres – saison régulière et séries cumulées.

Âgé seulement de 25 ans, il sera tout d’abord appelé par les Draveurs de Trois-Rivières en 1986 pour diriger au niveau junior majeur. Dès la saison suivante, en 1987-1988, il retourne en terre connue pour diriger les Olympiques de Hull du directeur-gérant Charles Henry. Succédant à Pat Burns, il prend rapidement le contrôle de l’équipe en sachant rallier les forts leaders de son club – Marc Saumier, Benoit Brunet, Cam Russell, Daniel Shank et Stéphane Matteau. Sa formation a fini par soulever la Coupe du Président comme championne des séries de 1988.

Son éthique de travail hors pair le mènera deux fois, en 1989 et 1991, avec l’équipe canadienne junior. À sa deuxième opportunité comme entraîneur adjoint, le Canada a été médaillé d’or du Mondial Junior.

Son palmarès impressionne suffisamment pour obtenir une première chance dans la LNH. De 1992 à 1995, il a été entraîneur adjoint avec les Sénateurs d’Ottawa. Il est par la suite revenu aux sources pour un deuxième séjour dans la LHJMQ, prenant les reines des Harfangs de Beauport à la mi-saison de la campagne de 1995-1996. Ses troupiers s’inclineront en finale de la LHJMQ face aux éventuels champions de la Coupe Memorial, les Prédateurs de Granby.

Il est revenu une fois de plus dans la LHJMQ pour les saisons 2002-2003 à 2004-2005, cette fois avec le Rocket de Montréal. Il a d’ailleurs suivi l’équipe à l’Île-du-Prince-Édouard par la suite.

En 11 saisons à œuvrer derrière un banc de la LHJMQ, Vigneault a une fiche cumulative de 385 victoires en 767 matchs, dont huit campagnes gagnantes de ,500 ou plus. Dans la Ligue nationale de hockey, sa fiche globale en saison régulière est jusqu’à aujourd’hui de 722 victoires en 1363 parties, dont dix saisons de 40 victoires ou plus. En séries, ses équipes ont gagné 78 de leurs 155 joutes disputées.

ARTICLE COMPLET ET STATISTIQUES : https://lhjmq.qc.ca/alain-vigneault/

plus de nouvelles
Une mauvaise deuxième période qui coûte cher
Il y a 3 heures
Les Sags s’écroulent en troisième
Il y a 3 jours
Soirée haute en émotions au Centre Georges-Vézina
Il y a 5 jours
Le premier trio des Sags s’occupe du Drakkar
Il y a 6 jours
Campagne "Un hiver actif avec les Sags"
Il y a 1 semaine
Les Sags complètent la remontée
Il y a 1 semaine